Concerts BatÔjazz’Pérô – Vendredi 23 et Samedi 24 Août

Dans le cadre du festival BatÔjazz, le Château de Lucey accueillera pendant 2 soirées plusieurs artistes et musiciens de jazz.

Nos vins seront ainsi proposés à la dégustation et à la vente pour agrémenter votre soirée.

Au programme :

VENDREDI 23 AOÛT

Alfio Origlio & Célia Kaméni

19H

Alfio Origlio, reconnu par ses pairs comme l’un des meilleurs pianistes de jazz de la scène française, est avant tout guidé, dans tous ses projets, par la passion.
Alfio Origlio et Célia Kameni nous invitent dans leur jardin secret avec une recomposition de musiques pop & soul autour des chansons de Grégory Porter, Stevie Wonder, U2, Seal sans oublier une métamorphose bouleversante du Blues indolent de Jeanne Moreau.
La chanteuse Célia Kameni nous emmène dans son univers et nous donne tant à entendre qu’à voir avec des interprétations d’une musicalité exceptionnelle. Une Billie Holliday moderne à la gestuelle captivante !

Paul Belardi Urban 5 (Luxembourg)

21H

Pol Belardi est un musicien aux visages multiples. Avec le désir profond de ne se limiter ni à un style ni à un instrument spécifique, il ressent en permanence le besoin de se réinventer encore et encore. « Urban 5 » de Pol Belardi nous offre un mélange passionnant entre jazz, soul, hip-hop et musique électronique.
S’inspirant autant des géants du jazz que de J Dilla, Stevie Wonder ou Hiatus Kaiyote, Urban 5 vous fera bouger et vous emmènera vers un bouquet coloré de compositions originales, fraîches et florissantes. Des harmonies subtiles, des mélodies lyriques et des paroles intelligentes se mêlent à la voix à la fois sensible et puissante de la chanteuse Claire Parsons.

SAMEDI 24 AOÛT

Iray Trio

19H

« Iray » (unité en malgache), c’est d’abord Liva Rakotoarison, un pianiste d’une grande finesse et d’une grande sensibilité. Originaire de Madagascar, Liva mêle avec profondeur la richesse rythmique de son ile natale aux harmonies du jazz actuel. Son jeu prend toute sa mesure avec la solidité indéfectible de la basse de Vincent Girard et la poésie envoutante de la batterie d’Elvire Jouve.
Ce trio incarne avec subtilité combien le jazz est affaire de métissage.

Klein
(Luxembourg)

21H

À la fois vibraphoniste, pianiste et batteur, Jérôme Klein est devenu un sideman sollicité dans plusieurs disciplines. Il est une valeur sûre de la scène jazz luxembourgeoise et belge où il a l’occasion de jouer régulièrement avec des musiciens comme Eric Legnini, Stéphane Galland, Antoine Pierre, Igor Gehenot, Ben Wendel ou David Binney entre autres.
Dans son projet, Jérôme Klein travaille sur une gamme de contrastes dans un cadre minimaliste, glissant dans une atmosphère brumeuse de mélancolie et de tons sombres. Dans ce décor presque pur, sa musique surprend par des éclats de lumière puissants, une explosion d’énergie et même une extase frénétique, lorsque les musiciens laissent leur passion prendre le dessus. Bien qu’il ait donné de nombreuses allusions, Jérôme Klein gardera la surprise pour sa performance en direct.

Informations et réservations : consultez le site officiel du Festival

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *