• Français
  • English

La famille de Boigne

AccueilLe Château de LuceyLa famille de Boigne

Au début du XIXème, la dernière marquise de Lucey vend le domaine au comte de Grésy, qui le revend en 1816, à un marchand de domaines, Félix Cottarel.

L’année suivante, en mars 1817, le général comte Benoît de Boigne, illustre bienfaiteur de Chambéry,  se porte acquéreur du château pour la somme de 800 francs et le répare des dégâts de la Révolution. Le général était un aventurier savoyard qui fit fortune aux Indes. Il venait peu à Lucey, mais il a cependant refait une toiture, a meublé le château, et a entrepris la construction d’une tour postiche dans le même goût que celle que le Roi faisait construire à l’Abbaye d’Hautecombe. Cette tour masque les restes d’un contrefort devenu inutile.  Les Boigne ont aussi décoré le grand salon dans le style Louis XVI, en faisant inscrire l’initiale de leur nom dans un médaillon.

Mais c’est son fils, Aly-Baksh, devenu Charles-Alexandre de Boigne, qui entreprend les importants travaux qui donnent l’allure générale des bâtiments actuels ; il fait construire l’église du village, dont le bulbe oriental rappelle l’histoire de sa famille.

Le troisième comte, Ernest Paul Marie de Boigne, son fils, est maire de Lucey de 1888 à 1895, date de sa mort. Le comte Ernest y a beaucoup séjourné. On lui doit les constructions « troubadour » à travers lesquelles on accède à la cour centrale. On lui doit aussi des aménagements intérieurs, et des éléments de confort.

Le caveau funéraire familial de Boigne se situe dans une chapelle adjacente à l’église de Lucey. Une urne contenant le cœur du général s’y trouve encore. La famille de Boigne n’est pas éteinte et un de ses descendants nous a rendu visite il y a peu.

Antoine de Galbert

Ces notes sont intégralement extraites de :

    • Archives d’Etat de Turin
    • Amédée de Foras, Armorial et Nobiliaire de l’ancien Duché de Savoie, Editions Allier, Grenoble, 1878
    • Jean Létanche, Les vieux châteaux du canton d’Yenne en Savoie, Chambéry 1907
    • Marie Thérèse Duperchy, Le château de Lucey, Le Bugey n°95, 2008
    • Charles Defforey, notes dactylographiées