• Français
  • English

Nos méthodes culturales Bio

AccueilNos méthodes culturales Bio

Qu'estce que l'Agriculture Biologique ?

L’agriculture biologique est un mode de production agricole qui n’utilise pas de produit chimique de synthèse. Elle se préoccupe de l’impact environnemental et de la santé publique.

L’agriculture biologique ne veut pas dire « sans traitements », mais que les produits utilisés sont d’origine naturelle.

L’agriculture biologique n’est pas forcément une garantie de qualité mais une assurance d’une méthode de production saine et contrôlée par des organismes extérieurs.

Pourquoi l'Agriculture Biologique ?

La vigne est une plante exigeante et fragile qui a besoin de beaucoup de soins. Elle est sensible à quelques champignons bien connus, dont le mildiou, l’oïdium et le black rot, qu’il est nécessaire de maîtriser avec des traitements préventifs.

Afin de lutter contre ces maladies et suite à l’industrialisation de l’agriculture, des produits phytopharmaceutiques incluant des molécules chimiques de synthèse ont été créés. Environ 260 molécules se retrouvent dans la nature, qui ne sait pas forcément les assimiler. Cela pose des problèmes environnementaux et de santé publique.

Ces molécules ont substitué les molécules naturelles du cuivre et du souffre.

On utilise le cuivre principalement pour traiter le mildiou. S’il est utilisé à forte concentration, il est nocif pour les micro-organismes du sol ; mais s’il est utilisé en faible quantité, son impact est fortement réduit.

Le soufre, quant à lui, est un élément minéral facilement assimilable par les sols.

Afin de limiter l’impact néfaste des molécules chimiques de synthèse, nous utilisons donc uniquement du cuivre et du soufre comme produit de traitement (molécules naturelles autorisées en Agriculture Biologique).

La conduite du vignoble en Agriculture Biologique

Afin de limiter le risque de maladies, un grand travail de prophylaxie est effectué. Le but est d’éviter un environnement propice aux maladies (entassement de végétation) et de rendre plus efficient le peu de traitement effectué.

Ainsi, c’est une main d’œuvre beaucoup plus qualifiée et impliquée qui va faire les différents travaux : ébourgeonnage, relevage, effeuillage pour une bonne aération du végétal.

Grâce à ces travaux en vert et à une application des traitements au bon moment et bien ciblée, nous arrivons à réduire fortement nos traitements (20 fois inférieurs à la moyenne de Savoie).